De l'ombre à la lumière

De l'ombre à la lumière

Par admin francois-cevert, publié le samedi 1 avril 2017 17:27 - Mis à jour le samedi 1 avril 2017 17:35

Se positionner entre individualité et altérité :

DE L’OMBRE A LA LUMIERE

 

Classes concernées : 4 classes de Seconde Bac Pro (une centaine d’élèves environ) Maintenance Auto, Carrosserie, Relation-clientèle

                                    

 

 

 

 

 

 

 

 

Dès leur arrivée dans l’établissement, nous proposons aux élèves entrants d’être acteurs de leur intégration au lycée. 

Ce travail repose  sur une réflexion sur les questions d’identité, d’altérité et du vivre ensemble. Nos élèves arrivent de lieux, parcours, expériences très différents. Ils n’ont souvent pas choisi leur orientation mais l’ont aussi mal réfléchi ce qui les conduit à subir un, deux voir trois ans d’études non désirées.

Ceci provoquant absentéisme, perturbations des cours ou de la vie scolaire, violences entre élèves, mauvais résultats, démotivation, refus de PFMP…

Tout ceci accentue l’image négative que certains élèves ont d’eux-mêmes lorsqu’ils arrivent au lycée et les confortent dans des attitudes hostiles ou défensives telles qu’ils ont déjà pu les développer au collège.

Il s’agit de leur faire prendre conscience que le lycée qu’ils fréquentent est avant tout un lieu d’accueil dans lequel ils peuvent se reconnaître, dans les pôles professionnels, tout comme dans les salles de classe, les couloirs, le réfectoire, le hall, la cour…auprès de tous les acteurs de la vie éducative.

Nous souhaitons proposer à nos élèves entrants de Bac Pro des activités artistiques leur permettant de se valoriser individuellement en prenant conscience de leur statut d’élèves au sein d’un groupe classe, d’une orientation professionnelle, d’un établissement scolaire.

Les élèves ont ainsi travaillé avec le photographe Karim Kal qui les a guidés dans leurs parcours de photographes, leur donnant des thèmes de travail, leur apprenant la manipulation des appareils photos, les guidant dans leurs prises de vue.

Toutes les classes ont joué le jeu et se sont pleinement investis dans les activités artistiques hebdomadaires proposées, désormais très fiers de l’exposition de leurs œuvres dans le hall du lycée.